Immersion

Développer une culture globale de la sécurité

Le niveau élevé des menaces pesant sur les militaires de la gendarmerie, leurs familles, ainsi que les emprises dans lesquelles ils travaillent et résident, nécessite un pilotage transverse et permanent des mesures de protection mises en œuvre par la gendarmerie nationale, au niveau central comme au sein des échelons territoriaux. Ainsi, depuis l’été 2018, un coordonnateur national de la protection, le colonel Luc Guyennon, est à la manœuvre, impulsant une nouvelle dynamique dans le suivi des travaux et les réflexions en la matière.

À Arras, les retraités de l’Arme sont plus présents que jamais

Après une expérimentation conduite dans le Béthunois, la gendarmerie vient de lancer sur la circonscription d’Arras, un nouveau dispositif baptisé « Gendarmes retraités citoyens volontaires » (GRVC). Mardi 23 avril, à la salle des fêtes de Tilloy-les-Mofflaines, soixante-trois gendarmes retraités de la gendarmerie se sont ainsi retrouvés pour « reprendre du service ».

Lutter contre toutes les discriminations

En octobre dernier, le ministère de l’Intérieur s’est vu remettre les labels « Égalité professionnelle entre les femmes et les hommes » et « Diversité ». Une reconnaissance de l’ensemble des actions mises en œuvre dans ce domaine, notamment par la gendarmerie, résolument engagée dans cette mission de protection de ses personnels comme de l’ensemble des citoyens.

Au cœur de la Guyane : le quotidien d'un gendarme mobile engagé dans la lutte contre l'orpaillage

Recouvrant 98 % du territoire guyanais, la forêt amazonienne est le théâtre permanent du combat opposant les forces de sécurité aux garimpeiros. Près de 500 militaires et gendarmes sont mobilisés, au quotidien, pour lutter contre l’orpaillage illégal au sein de l’opération Harpie. Une mission nécessitant patience et détermination.

Agorha-Solde : la modernisation du système de solde

S’inscrivant dans le programme de modernisation du Système d’information ressources humaines et paye (SIRH-Paye) de l’État, la gendarmerie a décidé, fin2014, de développer son propre module de solde en s’appuyant sur son système d’information « Application de gestion de l’organisation et des ressources humaines » (Agorha), remplaçant ainsi l’actuelle application vieillissante exploitée par le ministère des Armées.