Marange-Silvange (57) : interpellation de 7 individus spécialisés dans les cambriolages et le vol de véhicules dans l’Est de la France

auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le

La section de recherches de Metz, le détachement OCLDI de Nancy et la brigade de recherches de Thionville ont démantelé une équipe de malfaiteurs, auteurs présumés de multiples cambriolages dans des commerces et vols de véhicules en France, au Luxembourg et en Allemagne. Plusieurs de leurs complices, notamment impliqués dans la chaîne de recel des véhicules volés, ont également été arrêtés.

Rappel des faits : les investigations, initialement menées par la B.R. de Thionville après la découverte d’un véhicule volé, permettent de cibler un véhicule utilisé par des receleurs basés à Marange-Silvange.

Avec l'appui du détachement OCLDI et du groupe d'observation surveillance de Metz, les surveillances et les échanges d’informations avec les polices allemandes et luxembourgeoises permettent d’impliquer une équipe dans de nombreux cambriolages au préjudice de commerces et vols de véhicules dans les départements 54 et 57, ainsi qu’en Allemagne et au Luxembourg, notamment commis à l’aide d’une BMW volée et faussement immatriculée. Les véhicules volés sont démontés afin de les revendre en pièces détachées notamment, puis les carcasses sont détruites.

Actualisation : une opération judiciaire mobilisant une centaine de militaires des GGD 57, 54, 89 et 25, des S.R. de Metz et de Nancy, du détachement OCLDI de Nancy, avec le renfort de plusieurs pelotons de gendarmerie mobile, est conduite lundi 19 février. Elle permet d’interpeller trois des quatre auteurs principaux et quatre complices identifiés.

Les perquisitions, effectuées avec l’appui de trois équipes du Plateau d’investigations véhicules (PIV) du pôle judiciaire de la gendarmerie nationale et de trois équipes cynophiles armes-billets, permettent de saisir 20 650 € en numéraires, auxquels s’ajoutent 7 189 € sur les comptes, deux caravanes et une moto volées, 5 véhicules utilitaires comportant des moteurs volés, diverses pièces automobiles ainsi que des vêtements volés, 5 véhicules saisis au titre des avoirs criminels, des cagoules, des vêtements et du matériel d’effraction et de ré-encodage, ainsi que 6 armes de chasse détenues illégalement.

Des objets volés au cours des quinze derniers jours en Bourgogne et en Champagne, parmi lesquels trois moteurs volés démontés et 80 cartons de champagne dérobés l’avant-veille de l’opération, sont également retrouvés à Auxerre.

Lors des auditions, les protagonistes reconnaissaient les faits, se limitant uniquement à leur rôle respectif.

À ce jour, une vingtaine de faits commis en Moselle, une dizaine en Meurthe-et-Moselle et une dizaine à l’étranger (Allemagne, Luxembourg et Belgique) sont imputés à cette bande organisée.

À l’issue des présentations devant le magistrat instructeur de la JIRS Nancy : quatre individus ont été écroués et deux autres font l’objet d’un contrôle judiciaire. Le dernier, remis en liberté à l’issue de sa garde à vue, sera convoqué ultérieurement pour une éventuelle mise en examen.