Escroquerie : le "collet marseillais" refait son apparition

auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le

Le 11 mars dernier, un vol de carte bancaire au moyen d’un système de captation dit « collet marseillais » a été commis sur la commune de Jussey, dans la Haute-Saône. Deux faits similaires se sont produits le lendemain dans les Vosges. Quelques explications sur ce mode opératoire.

Si le distributeur automatique de billets refuse de rendre une carte bancaire après un dysfonctionnement, on pense naïvement que la carte a été avalée. Pourtant il n'en est pas toujours ainsi !Des fraudeurs ont, en effet, pu installer une bande plastifiée dans la fente du distributeur, laquelle bloque la carte à l’intérieur.

Ils viendront ensuite la récupérer après le départ de l’usager, non sans qu’un complice, soit-disant venu à son aide, ait mémorisé le code qu’il lui a demandé de refaire plusieurs fois. Munis de la carte et du code, les escrocs pourront alors retirer de l'argent dans différents DAB.Cette fraude est généralement réalisée les jours de fermeture des établissements bancaires.Ainsi que le groupement de gendarmerie de la Haute-Saône le conseille sur sa page Facebook, méfiez-vous si le distributeur conserve votre carte sans que le code ait été composé à trois reprises.

N’attendez pas et faites immédiatement opposition.