Recrutement gendarmerie à Mayotte : le concours Sog a bien eu lieu

auteur : Sirpa, Gendarmerie nationale - publié le

En raison de la crise sociale paralysant Mayotte depuis plusieurs semaines, la sécurité des candidats et de l’organisation du concours n’était pas garantie, de plus les barrages empêchaient bon nombre de candidats de se rendre jusqu'au centre d’examen sur Grande-Terre.

Afin de ne pas prendre le risque d’invalider l’ensemble du concours Sog, même jusqu’au niveau national, le centre de recrutement de Mayotte, associé au Bureau du recrutement, des concours et des examens (BRCE) de la DGGN, a retenu la date du 24 mars pour organiser les épreuves d’admissibilité dans l’enceinte du collège Bouéni – M’Titi à Labattoir (Petite-Terre), entre 9 heures et 17 heures.

Cette épreuve ne pouvait pas être repoussée davantage puisque les épreuves d’admission débuteront le 5 avril prochain.

« Malgré la difficulté d’organiser le concours dans le contexte actuel, nous avons été agréablement surpris d’accueillir 99 candidats », précise le maréchal des logis-chef Luc Bosson, chef du centre de recrutement concours sélection de Pamandzi, à Mayotte.

Dès la fin des épreuves, les feuilles de composition ont été envoyées au BRCE de façon dématérialisée, afin qu’elles soient corrigées au plus vite. Elles seront ensuite convoyées par transporteur lundi 26 mars.