Actualités

Normandie : lancement de la première brigade mobile de proximité

Auteur : Cellule communication GGD14 - publié le
Temps de lecture: ≃3 min.
© Cellule communication GGD14
Jeudi 07 juillet 2022, le groupement de gendarmerie départementale du Calvados (GGD 14) a lancé sa nouvelle Brigade mobile de proximité (BMP) installée pour l'occasion au Molay-Littry, commune rurale située au cœur du Bessin.

Les cales sont mises, le auvent et la table installés, et les gendarmes parés. La toute nouvelle brigade mobile de proximité de la gendarmerie du Calvados vient de faire son premier arrêt sur la place de la mairie du Molay-Littry (14). Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle attire l’œil ! En ce jour de marché, les clients détournent quelques instants leur regard des étals pour s'approcher de ce nouvel arrivant. Ils sont alors accueillis par les gendarmes, ravis de présenter leur nouvel outil.

Inaugurée, ce jeudi 07 juillet, par M. Gwenn Jeffroy, sous-préfet de Bayeux représentant M. le Préfet du Calvados, cette nouvelle unité – première du genre en Normandie – vient compléter le maillage territorial de la gendarmerie dans le département. Elle s'inscrit pleinement dans le cadre de la police de sécurité du quotidien (PSQ) et l'objectif de proximité porté par l'institution.

Un véhicule spécialement préparé

Ce camping-car, saisi et attribué aux gendarmes en 2017 dans le cadre d'une affaire judiciaire menée par la Section de recherches de Caen, a été spécialement transformé et préparé par les services de l’État. L'antenne logistique du SGAMI de Oissel (76) a, tout d'abord, réhabilité l'habillage du camping-car en le revêtant de bleu pour le mettre aux couleurs de la Gendarmerie, lui apportant également une sérigraphie complète.

© Cellule communication GGD14

La remise en état mécanique du véhicule a ensuite été effectuée par le Centre de soutien auto-moto de la gendarmerie (CSAG) de Caen. Enfin, des aménagements intérieurs ont été effectués par les gendarmes-techniciens de la Section opérationnelle de lutte contre des cybermenaces (SOLC) et les personnels du groupement, afin notamment d'incorporer des moyens radio et informatiques embarqués. Ils sont complétés par un poste Ubiquity, permettant le travail en mobilité des gendarmes.

Au cœur des territoires, au plus près des usagers

Fruit d'un travail étroit avec les élus, prenant en compte les dynamiques locales, et preuve de l'implication de la gendarmerie au cœur des territoires qu'elle protège, au plus près des usagers, cette brigade a vocation à répondre aux attentes du public et des édiles, et assurer un service de proximité renouvelé. Elle dispose, pour cela, d'un point d'accueil permettant d'informer les usagers, échanger avec eux et ainsi récolter du renseignement, mais également dispenser des conseils de prévention adaptés. À l'intérieur, la couchette du camping-car a disparu pour laisser place à un espace de confidentialité où pourront être reçues des personnes, par exemple dans le cadre d'un dépôt de plainte ou d'une audition.

© Cellule communication GGD14

Armée par quatre personnels (deux gendarmes d'active et deux réservistes opérationnels), cette unité a donc pour mission d'apporter la brigade de gendarmerie au plus près des usagers. Mais c'est aussi pour les militaires l'occasion de mener, à pieds ou à l'aide de vélos, des patrouilles de proximité et des actions de contact dans la commune et ses alentours lors des implantations journalières. Deux vélos tout terrain électriques complètent d'ailleurs, à cet effet, le dispositif de cette nouvelle brigade mobile de proximité.

Un objectif de fidélisation

Dans un objectif de fidélisation, la BMP sera dans un premier temps mise en œuvre dans sept communes du département du Calvados : Moyaux, Blainville-sur-Orne, Potigny, Le Molay-Littry, Bonnebosq, Noues de Sienne et Clécy. « Nous voulons réinscrire la gendarmerie dans le paysage, souligne le colonel Christophe Junqua, commandement le groupement, et que les gens prennent l'habitude d'avoir ce service supplémentaire à leur disposition ». Reprenant l'exemple du développement de l'offre de soin dans les territoires ruraux, le colonel parle ainsi de « développement de l'offre de sécurité ».

À l'avenir, elle pourra également être déployée sur d'autres communes rurales et périurbaines. En priorité celles dont la population et les élus avaient perdu l'habitude de voir des gendarmes, du fait de l'éloignement avec l'unité dont elles dépendent ou en raison de la fermeture d'une brigade de gendarmerie, ainsi que celles qui accueillent des rassemblements de population comme des marchés hebdomadaires.

© Cellule communication GGD14

Associée à la manœuvre des services de l’État, la brigade mobile de proximité agit en synergie avec les maisons France services, déployées progressivement dans le département ces dernières années. Elle bénéficiera également aux communes labellisées « petite ville de demain », dépourvues d'unités de gendarmerie.

Enfin, grâce à son équipement en moyens de communications et de transmissions, ce véhicule pourra également être ponctuellement utilisé comme poste de commandement avancé sur des événements d'ampleur, à l'image des anniversaires du Débarquement, ou lors d'opérations et de crises.