Opération Barkhane : décès d’un hussard parachutiste dans les combats au Mali

Auteur : la capitaine Sophie Bernard - publié le
Temps de lecture: ≃2 min.
© Ministère des Armées

Un soldat du 1er Régiment de hussards parachutistes (RHP) de Tarbes a été tué hier, jeudi 23 juillet, lors de combats contre les groupes armés terroristes au Mali. Deux de ses camarades ont été blessés.

Le 1re classe Tojohasina Razafintsalama du 1er RHP de Tarbes avait 26 ans. Ce jeudi 23 juillet, alors qu’il était engagé dans une opération de reconnaissance au nord de la base opérationnelle avancée de Gossi, au Mali, il a été « mortellement touché par l’explosion d’un véhicule suicide ennemi à proximité de son véhicule blindé léger », a annoncé l’armée de Terre dans son communiqué.

Dans l’équipage, deux autres soldats ont été blessés et évacués vers l’hôpital militaire de Gao, avant d’être rapatriés en France dans la soirée. Après l’attaque, « l’unité au contact a immédiatement engagé le combat. Dans le même temps, deux hélicoptères Tigre, puis un drone Reaper ont été déployés afin d’appuyer les éléments au sol », a indiqué l’état-major des armées.

Le président de la République, Emmanuel Macron, « s’incline avec un profond respect devant le sacrifice de ce militaire, mort dans l’accomplissement de sa mission au service de la France ». Il salue « l’engagement, le courage et la détermination de nos militaires déployés au Sahel et leur renouvelle son entière confiance pour le succès de leur mission. »

 

Ce décès porte à 43 le nombre de soldats français morts au combat dans les opérations Serval (2013) et Barkhane (dès 2014). La France a perdu 13 soldats dans un accident entre deux hélicoptères en novembre 2019, puis deux légionnaires de la force française Barkhane au Sahel début mai 2020. Ces derniers mois, l’armée française et celles des pays du G5 Sahel ont multiplié les offensives, notamment dans la zone dite des «trois frontières», et ont revendiqué la neutralisation de plusieurs dizaines de djihadistes.

 

La gendarmerie nationale s'associe à l'armée de Terre et au 1er RHP et présente ses sincères condoléances à la famille du militaire décédé, à ses proches et à tous ses frères d’arme. Elle adresse également tout son soutien aux deux soldats blessés dans le drame.